NBA Paris game : Les joueurs sont en ville, tout se met en place pour le grand soir

J-2, tout se met en place très rapidement puisque les équipes sont arrivées mardi pour les Bucks et hier, mercredi, pour les Hornets.

L’occasion pour nous de rencontrer les acteurs de ce premier match de saison régulière historique à Paris et de leur poser quelques questions sur leur état d’esprit.

On prendra le match sérieusement !

Khris Middleton l’affirme, ils ne sont pas là uniquement pour faire du tourisme. Même si bien évidemment comme le dit le coach des Bucks lui-même, il va « aller boire du bon vin et profiter des bons restaurants de la capitale ». Il pense d’ailleurs que certains joueurs en feront de même. Et ils auraient tort de se priver…

Et arriver en qualité de leaders de la NBA, qu’en disent-ils ?

Ce qu’on a fait jusqu’ici est bon mais il reste beaucoup de travail à réaliser. Mais c’est une bonne sensation que de venir à Paris jouer ce match dans cette position.

Mike Budenholzer

Ca rend ce match un peu spécial oui. Mais on prend ce match au sérieux, même si on a déjà la première place. Les autres équipes vont maintenant tout faire pour nous rattraper. Nous devons continuer à bien bosser et conserver notre concentration.

Khris Middleton

On a eu l’occasion avant son arrivée à Paris de poser quelques questions à Bismack Biyombo (et encore d’autres lors d’une session d’entraînement ouverte aux médias aujourd’hui), il s’est exprimé sur Giannis Antetokounmpo, de manière classe, il faut le dire :

Giannis est un excellent joueur et le plus important est que les Bucks produisent d’excellents résultats. Pour nous, les affronter est un challenge. Pour devenir l’équipe que l’on veut devenir, on a toujours besoin d’affronter les meilleurs. Quand on parle des Bucks cette saison, tout le monde les voit aller en Finales NBA. Quand Giannis joue, il fait en sorte que son équipe soit la meilleure possible. Il est devenue MVP de la saison dernière. L’exemple parfait que le travail conduit à la réussite. La vérité est qu’il travaille dur pour être à ce niveau et qu’il a encore certainement beaucoup de choses à nous montrer.

Bismack Biyombo

Les joueurs et entraîneurs sont unanimes, ils sont heureux d’être à Paris, même si la question du jetlag revient. Ils se sentent privilégiés et vont tout faire pour combler l’attente du public Parisien qui a manifesté largement ces dernières années son envie d’enfin voir un match NBA de saison régulière se délocaliser en France.

L’attente est presque terminée, J-2 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.