Plus que 7 jours pour envoyer Rudy Gobert au All-Star Game

Logo NBA All-Star Game 2017

On est bien loin de l’époque où nous autres pauvres petits européens ne pouvions pas voter pour envoyer nos joueurs préférés au All-Star Game. Terminé le temps des bulletins de vote papier ou pour les plus chanceux le minitel. Place à la vitesse et la puissance des réseaux sociaux, sans frontière.

C’est pourquoi grâce à un petit tweet bien placé (en utilisant le #NBAVOTE sur le compte @NBAAllStar) et en ajoutant le nom de votre joueur préféré, vous donnerez instantanément un vote de plus à ce dernier. Simple comme bonjour !

En plus de ce système ultra accessible, pour celles et ceux qui se refusent aux réseaux sociaux, il est encore possible de voter par le site officiel.

Rudy Gobert dans le bon timing ?

Le All-Star Game ? Je sais qu’un jour, je le ferai !

On se souvient qu’un certain Joakim Noah avait validé sa première participation au match des étoiles 2013 avec une ligne de stats très complète mais loin des monstres du genre, (12,1 points, 11,3 rebonds, 4,2 passes et 2,2 contres) en janvier 2013.

Si on regarde de plus près les stats actuelles du pivot du Jazz, on a effectivement de quoi comprendre son assurance (12,5 points, 12,2 rebonds (5ème NBA), 1,7 passes, 2,6 contres (1er NBA)), sans oublier sa seconde place au classement du pourcentage de shoots à 2 points avec un coquet 65,9%.

De quoi justifier la discussion mais peut-être pas encore valider le ticket. On n’oubliera pas qu’en 2012 les Bulls de Noah étaient classés très hauts dans la conférence Est et il y avait moins de concurrence qu’aujourd’hui pour Rudy Gobert au poste de pivot.

Dans tous les cas, on le sait, la sélection à un All-Star game n’est pas qu’une histoire de chiffres, loin de là. Il faudra que son équipe reste playoffable encore jusqu’au dernier moment pour lui permettre d’espérer. Actuellement Utah pointe à la cinquième place (23-15). Devant eux, ce sont les Clippers avec 25 victoires et 14 défaites.

Il vous reste donc 7 jours, pas un de plus pour donner un maximum de chance à un de nos frenchies -puisque l’on ne doit pas oublier Nicolas Batum qui a terminé l’année civile en fanfare- de représenter le pays du camembert à la Nouvelle Orléans le week-end du 17 février.
A vos claviers -ou smartphones, soyons modernes jusqu’au bout- et merci pour eux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.