Interview Boris Diaw : « C’est agréable de jouer dans une équipe qui a un gros projet »

Boris Diaw en 2015 avant une interview chez Nike.

Boris Diaw et son compère frenchie Rudy Gobert vont rendre visite aux Spurs de Tony Parker dimanche soir (21h30 sur beIN Sports). C’est à cette occasion que nous avons pu discuter pendant une bonne demi-heure hier soir avec le vétéran des Jazz. On le répète à chaque fois, mais on profite de tous les instants offerts par Boris car c’est véritablement un bonheur de pouvoir échanger avec lui tant les sujets de discussions possibles sont nombreux.

Bien sûr nous n’avons pas pu nous empêcher de demander l’avis du Président sur la course au MVP :

C’est clair qu’ils (Westbrook et Harden) sont en train de faire des records en termes statistiques, des choses jamais vues avant. Westbrook affole les compteurs. Après, qui de Westbrook ou Harden, je pense que c’est assez compliqué.
Les deux font une saison assez similaire mais j’ai presque l’impression que ce que fait Westbrook est plus impressionnant encore que ce que fait Harden.

1 point pour Westbrook donc ! Quant à la saison jusqu’ici des Jazz, il semble satisfait :

La saison est bien, l’objectif premier était d’atteindre les PO, c’es fait. Maintenant on va essayer de se classer le mieux possible. On va avoir une fin de saison régulière difficile, le calendrier est compliqué. Il faudrait garder la 4ème place pour l’avantage du terrain. On fera ensuite en sorte de faire les meilleurs PO possibles.

Utah, une ville qui lui plaît beaucoup mais pas qu’à lui…

Je me sens très bien dans la ville, je me suis très bien et vite adapté. J’ai tout de suite été très bien accueilli. J’adore la ville, l’état, les alentours. Mes deux huskies adorent la neige d’Utah. Je me sens très bien ici.

C’est tout aussi agréable de jouer dans une équipe qui a un gros projet et envie de grandir et en plus qui a une grosse volonté de faire accéder l’équipe aux PO.
Je prends vraiment beaucoup de plaisir cette année.

Il ne faut pas oublier dans le parcours de Babac l’étape des Spurs, lui qui vient juste de passer les 1000 matchs en carrière NBA.

Quand je regarde dans le rétro, je vois beaucoup de joie, beaucoup de bonheur, tous ces souvenirs de ce que j’ai pu faire. J’espère qu’il me reste encore plusieurs saisons.

Et quand on le voit évoluer, on n’en doute pas… surtout qu’entre Français, il peut apporter son expérience sur et en dehors du terrain à Rudy Gobert.

Au quotidien, je ne me rends pas vraiment compte de ce que je peux lui apporter mais c’est sûr qu’entre Français, ne serait-ce qu’en parlant, je peux lui apporter l’expérience de ces 1000 matchs. Ce qu’il faut mettre en place peut-être aussi mentalement oui, pour en arriver là.

« Il a encore passé une étape cette année »

Rudy prétend au titre de meilleur défenseur, quand on voit les contres qu’il fait, tout ce qu’il apporte défensivement… maintenant si on doit juger sa marge de progression, ça sera sur le jeu en attaque. Il a déjà progressé cette année, il apporte bien plus en attaque. S’il parvient à améliorer son shoot à mi-distance, son postup à l’intérieur, ça va encore lui faire passer des étapes.

Quant au petit « clash » d’après défaite contre les Clippers la semaine dernière, Babac balaye ça d’un revers de main…

Je n’ai pas entendu ce qu’il a dit personnellement, je ne sais pas exactement ce qui s’est dit après les clippers mais ça n’était pas une gueulante.

Et les Spurs alors ?

Ils font ce qu’ils font toujours, avec une précision infaillible année après année, ils sont en haut du tableau et ont encore fait une bonne saison régulière. Ils vont encore jouer le titre.

San Antonio, ça a été une très belle expérience avec un coach charismatique et une constance impressionnante.

Et sur le plan personnel ?

Pas de problème sur le temps de jeu, je l’ai toujours fait dans ma carrière, jouer mon rôle le mieux possible. Etre plus efficace sur mes entrées et mes minutes et ce qu’on me demande de faire.

Vincent Collet ? On s’est dit bonjour.

Babac se marre et joue avec nous sur sa présence ou non au prochain Euro

Oui bah si je n’ai rien d’autre dans mon calendrier, je serai là… mais non, bien sûr que je serai là !

Quant à son expérience d’investisseur avec les JSA, il semble un peu vacciné pour le moment.

Non, je n’ai pas quitté les JSA pour investir ailleurs (Cf l’arrivée de Batum à l’ASVEL) donc pas à l’ASVEL non plus (rires).

Le modèle économique n’était pas en place aux JSA. J’ai essayé de faire venir le haut niveau mais ça n’a pas fonctionné.

Pour info, l’affiche en prime de dimanche entre les Jazz et les Spurs sera diffusée dans plusieurs bars en France dont Paris, Lyon, Bordeaux, Toulouse et Montpellier. Des goodies seront à gagner dans chaque bars.

Paris:
The Cross of St George
The Bombardier

Toulouse:
Le Danu

Lyon:
Elephant & Castle
The King Arthur

Montpellier:
The Shakespeare

Bordeaux:
The Cock & Bull

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.