NBA 2K19 : Les amoureux de la défense vous disent merci

NBA 2K18 bien que leader incontesté dans le domaine du jeu vidéo de Basket doit quand même faire face chaque année à des détracteurs. Car oui la communauté de gamers ne comprend pas que les joueurs du dimanche mais aussi les hardcore gamers qui vont user le jeu jusqu’à l’os.

Les plus 

Ces derniers avaient remonté dans la dernière version un manque de réalité sur les phases défensives très gênant pour appréhender le gameplay façon « basket ».
Sans doute pour plaire à ceux qui ne voient le jeu que comme un divertissement « basique », différents patchs avaient perturbé ces derniers, facilitant les phases offensives parfois à l’extrême.

Bref, on le sait, l’équipe dirigée par Rob Jones sait se renouveler et fait en sorte de ne jamais s’endormir sur ses lauriers.
C’est pourquoi les efforts ont été faits pour rendre de nouveau particulièrement réaliste le gameplay défensif et un travail très important sur l’intelligence artificielle à ce niveau dont le résultat est particulièrement net. L’aide existe et est très efficace. Il ne s’agit pas seulement de joueur sur les forces des joueurs mais bien de jouer en équipe, de compenser… et ça l’année dernière, c’était plutôt compliqué.

Résultat, des oppositions plus équilibrées, pour les kéké de la manette qui ne feront que shooter à 3 points avec les Warriors, l’IA saura vous aider à trouver des solutions, en plus des nombreux systèmes à mettre en place.

N’oublions pas la possibilité de créer son personnage qui est vraiment top et qui permet de se lancer dans un mode MyCareer de façon plus agréable.

Les moins

Très honnêtement, le prélude qui débute en Chine… ça ne passe pas trop. On comprend bien l’idée de continuer à développer le business NBA au Pays du soleil levant mais là bon… c’est trop peu discret et l’intérêt est vraiment faible. A ce moment-là, on préfèrerait (pour nous Français) la même histoire mais en France, ce qui serait plus facile de s’identifier et d’avancer vers un vrai défi vidéo-ludique.

Les améliorations globales du jeu, à part l’IA qui continue à s’améliorer, surtout sur l’aspect défensif, restent très faibles voire inexistantes. De quoi réellement se poser la question (cf les discussions autour de FIFA) de l’intérêt réel d’une nouvelle version annuelle. Si ce n’est les rosters, bien sûr.
Mettez la manette dans les mains d’un joueur occasionnel, et allumez la console avec 2K18 en lui annonçant 2K19, globalement, il aura bien du mal à faire la différence.

L’absence de matchs en université nous semble dommageable et très facile à corriger, pourquoi donc ne pas l’avoir mis en place ?

Les équipes secondaires, légendaires… là aussi, pas ou peu d’évolution. Pas de All-Star Game, de concours etc.

En bref, oui, 2K reste la référence et oui, les éventuels concurrents semblent encore très loin mais il nous semble important de revoir le modèle, soit basé uniquement sur du MyCareer / MyTeam – Mode personnellement qui ne m’attire pas (et on délaisse officiellement les game classiques), soit arriver à améliorer sur des points marquants le jeu pour qu’il reste un intérêt réel, hors update des effectifs à acheter le jeu chaque année.
Money is money…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.