Le (bad) buzz de la semaine #10 : Shaqtin A Fool VS JaVale McGee

Shaquille O'Neal aimait beaucoup taquiner JaVale McGee dans sa séquence du Shaqtin A Fool

Profitez de cette image car JaVale McGee dans la séquence du Shaq, le fameux Shaqtin A Fool, c’est désormais terminé. Le Shaq l’a juré, il ne parlera plus jamais de McGee, qu’il juge trop « sensible ».

Il est bien là le bad buzz de la semaine dernière. Après des années à se voir affiché en se rétamant la tronche sur une contre-attaque, en tentant des dribble improbables ou d’autres actions loupées plus délirantes les unes que les autres, McGee a craqué. Les noms d’oiseaux ont fusé, on évitera même de copier le contenu des tweets ici tellement ça volait bas (et surtout au cas où ma mère tombe sur ce post). Bas mais très violent, extrêmement violent même quand on sait le pouvoir qu’ont ces deux personnes sur tellement de jeunes. Les insultes -principalement axées autour de l’appareil génital masculin, pour satisfaire ta curiosité- ont laissé place aux menaces et on ne pouvait qu’être surpris de ne pas voir redescendre ce qui ne partait finalement que d’une enième parodie diffusée dans l’émission Inside the NBA sur TNT.

On notera que Charles Barkley est toujours dans les bons coups. Quand un expert du buzz en adoube un autre…

Et le tournant décisif de l’histoire…

Là où ça devient moche, c’est que les mamans s’en sont mêlées, d’abord celle de JaVale puis celle du Shaq qui lui aurait dit pour faire court d’arrêter ses conneries. On a espéré un moment une baston de mamans au portail de l’école mais en vain. La direction de TNT a très certainement compris que son gros Shaqounet avait dépassé les bornes sur les réseaux sociaux (13,4M d’abonnés sur Twitter pour Superman, mine de…) et qu’il valait mieux pour tout le monde la jouer profil bas. Le bad buzz en prime time, ça va bien 5 minutes.

Surtout qu’entre temps Kevin Durant avait commencé à pas mal balancer sur O’Neal pour défendre son co-équipier et que le Shaq l’avait gentiment rembarré en lui expliquant que le vrai MVP, c’était pas sa mère et qu’il pouvait aller se mêler de ses fesses dans un autre bac à sable.

Tout est donc rentré dans l’ordre, pas de baston générale en bas de chez TNT, personne n’attendra personne à la sortie. Shaq passera ses nerfs sur d’autres joueurs (y’a de quoi faire) et JaVale (je m’y ferai jamais à son prénom…) restera concentré sur le basket, dans l’intérêt de tous.

Reste que ses conneries vont nous manquer, car oui, le rdv du Shaqtin A Fool avec JaVale, ça nous faisait marrer.

Pour « punir » O’Neal, le dernier Shaqtin version « Shaq did it first » est très bon, surtout les 3 premiers, ensuite ça s’essoufle un peu, on vous laisse apprécier le travail.

On n’en oublie pas les 45 printemps du Shaq dont l’anniersaire tombe aujourd’hui. Hasard du calendrier, un bad buzz le jour de son anniversaire, mais pour lui, sans doute un honneur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.