Un All-Star Game NBA, pour un peu d’air frais

Le 17 février 2020 se tenait la 69ème édition du All-Star Game NBA qui voyait dans une nouvelle formule, la team LeBron vaincre la team Giannis pour ce dont tout le monde se souvient comme le dernier événement majeur en NBA avant les confinements…

Pour la 70ème édition, les joueurs ne semblaient pas particulièrement chauds pour participer mais Adam Silver le reconnaît sans peine, il a fallu se poser la question des intérêts de la ligue, même au milieu d’une saison décalée et raccourcie.

Résultat, ce soir, un show reprenant l’essentiel du programme habituel.

La soirée commencera dès 0H30 sur beIN Sports Max 1 avec le Taco Bell® Skills Challenge suivi du MTN DEW® 3-Point Contest.

A 2h, après les hymnes (Gladys Knight se chargera de l’hymne américain depuis la State Farm Arena d’Atlanta tandis que Alessia Cara chantera l’hymne canadien depuis Toronto), le match des étoiles pourra commencer.

Même si le choix des remplaçants aura fait quelque peu grincer des dents les fans (entre autres) de Devin Booker -qui aura finalement été choisi en remplacement d’Anthony Davis PUIS remplacé à son tour par Conley-, c’est surtout la mini polémique initiée par LeBron pendant la draft qui risque de se faire sentir pendant le match.
En effet, LeBron a choisi Rudy Gobert en dernier, tout comme Donovan Mitchell côté la team Durant. Résultat, une punchline acide sur les Utah Jazz et le manque d’intérêt des fans pour l’équipe depuis toujours, qui passe mal. Le choix de Conley en remplacement de Booker ne faisant qu’accentuer le malaise.

Le AT&T Slam Dunk remplace quant à lui le traditionnel spectacle de la mi-temps. L’occasion de voir Anfernee Simons, Cassius Stanley et Obi Toppin dans leurs œuvres.

Le match qui aurait dû se dérouler dans l’Indiana devrait tout de même faire un petit rappel aux couleurs des Pacers avec des maillots bleus et jaunes, nous pourrons le vérifier une fois le match démarré.

Adam Silver aura profité comme à son habitude du All-Star Break pour parler du présent et du futur de la ligue, rassurant notamment sur la solidité financière de la ligue, laissant penser que les J.O seront possibles pour les joueurs, que la prochaine saison devrait être basée sur un calendrier classique (octobre – juin) et que l’on ne reverra pas de match en dehors des USA avant 2022-2023.

Place au spectacle et au fun aussi de la période puisque les activités de trade vont reprendre de plus belle très rapidement.

Notez que beIN Sports met en place un dispositif exceptionnel pendant tout le week-end sur beIN Sports Max 4, diffusant un maximum de matchs et concours des derniers diffusés par la chaîne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.