Il y a 30 ans, le premier homme volant était identifié : Prénom Michael, Nom : Jordan.

Nous fêtons aujourd’hui les 30 ans d’un concours de dunks absolument mythique. Michael Jordan était enfin identifié comme un homme volant avec son fameux dernier appui au niveau de la ligne des lancers-francs.

Un casting de rêve, mais des shorts beaucoup trop courts

Participants au concours de Dunks du All-Star Game NBA 1987

Un casting de rêve pour accompagner Jordan qui voulait prendre sa revanche de 1985. Il avait eu la bonne idée d’enlever ses chaînes en or qui brillent, de descendre un tout petit peu son short -contrairement au cousin de Dominique Wilkins, Gerald…-

Seattle, qui accueille cette année-là le All-Star Week-end présente deux dunkers. Terence Stansbury, que l’on connaître en tant que joueur en France quelques années après, ainsi que Tom Chambers que l’on reverra dans le concours plus tard sous le maillot des Suns.

Clyde Drexler éliminé, c’est finalement contre son co-équipier Jerome Kersey que Jordan devra aller gagner son trophée.

Aucun problème pour MJ qui en finale nous sortira le dunk qui restera à vie pour tous ses fans. L’envol était pur, tel un oiseau et d’après certains, il vole encore. Il remporte donc logiquement le concours, son premier.

Les photos les plus célèbres des concours de dunk de Michael Jordan proviennent en fait de l’année suivante, 1988 et on confond souvent les deux. Pour en être sûr, il suffit de vérifier les sneakers. En 1987, il portait les Nike Air Jordan II (hautes), en 1988, assez logiquement, les Nike Air Jordan III (basses). Les premières à arborer son fameux Jumpman.

Comparaison des Nike Air Jordan 1987 vs 1988
A l’époque, il n’y avait pas encore 150 appareils photos, gopro, caméras de télévision & surtout smartphones pour immortaliser ces instants magiques avec autant de vues différentes. Finalement, ces photos, cette qualité, ce grain, ce son, même ces angles particuliers, c’est tout ce qui fait qu’aujourd’hui, en revoyant ces images, qu’on se reprend à rêver à la première fois qu’on a pu les voir.

On vous laisse vous remettre dans l’ambiance de l’époque, 30 ans pile poil en arrière, du spectacle mais aussi de l’émotion à l’état pur.

Et n’oublions surtout pas que le vrai premier à avoir passé ce dunk fou (à ma connaissance) est Julius Erving, au concours de dunks de 1976, sous les couleurs à l’époque des New-York Nets (ABA).

A 12min40 pour les plus impatients.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.