Comment ça va à Boston ?

5 victoires de suite et un bilan à 5v, 1d… le moins que l’on puisse dire est que le départ de Boston est propre et surprenant !

Une équipe en partie recontruite qui a vu le départ de Kyrie Irving et l’arrivée de Kemba Walker, chipé aux Hornets de Charlotte. Que pense justement le nouveau meneur All-Star des C’s de ce début de saison et de l’état d’esprit de l’équipe ?

« Juste gagner. »

« On part sur des bonnes bases et on veut que ça continue. On veut continuer à gagner, JE veux continuer à gagner. Juste rester concentrés sur cet objectif et ce qu’on a à produire pour gagner, du mieux que l’on peut. »

Sur son cas personnel, Walker est plus sur la réserve et préfère clairement ne pas tirer la couverture sur lui :

« Je ne crois pas jouer différemment (cette saison). Je ne peux pas clairement dire ce que c’est… c’est juste quelque chose qu’on doit avoir en nous… être meilleur ! On doit jouer notre jeu offensif. Et ça démarre dans nos têtes. « 

Quant à l’impact de la présence de Marcus Morris dans le cinq, il est clair :

« Ca ne change rien. Je sais juste que j’ai un guerrier à mes côtés, un mec capable d’aller chercher le moindre ballon avec envie. J’aime jouer à ses côtés. C’est un coéquipier génial. »

BOSTON, MA – OCTOBER 25: Jayson Tatum #0 of the Boston Celtics looks on during a game against the Toronto Raptors on October 25, 2019 at the TD Garden in Boston, Massachusetts. NOTE TO USER: User expressly acknowledges and agrees that, by downloading and or using this photograph, User is consenting to the terms and conditions of the Getty Images License Agreement. Mandatory Copyright Notice: Copyright 2019 NBAE (Photo by Brian Babineau/NBAE via Getty Images)

Il n’y en a pas que pour Walker cette saison, loin de là, Tatum est lui aussi très bien embarqué dans sa saison. D’ailleurs il sait qu’il a de plus en plus de responsabilités et ça lui va bien :

« C’est pour ça qu’on fait tout ça, je suis assez jeune mais c’est déjà ma troisième saison. »

On n’a d’ailleurs pas manqué son shoot au buzzer contre les Knicks, pas facile à mettre dans une position compliquée, l’occasion de lui demander s’il bosse spécifiquement ce genre de move ? »

« Oui, quand l’horloge arrive presque au bout, c’est le genre de shoot contesté que je dois pouvoir prendre. »

Kobe n’y est d’ailleurs pas pour rien, lui qui a travaillé cet été avec l’ancien Laker…

NBA Saturdays presentés par NBA 2K20 sur beIN SPORTS – dans le cadre des 48 matchs records diffusés en prime time sur beIN SPORTS à partir de 19H chaque week-end. Cette semaine le 9 novembre les San Antonio Spurs accueillent les Boston Celtics sur beIN  SPORTS à partir de 23H. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.