Bad boy un jour, bad boy toujours. Dennis Rodman la tête et le volant à l’envers.

Publicité pour la marque de Vodka de Dennis Rodman

Les plus jeunes ne savent pas forcément que Dennis Rodman avant d’être un champion avec les Bulls l’a été avec les Bad Boys de Detroit.

C’est pourtant bien avec cette fameuse équipe des Pistons (Laimbeer, Dumars, Thomas…) qu’il a remporté 2 titres avant son triplé avec les Bulls. Avec ses cheveux noirs, il avait même été All-Star, par deux fois, en 90 et 92.

Puis Madonna, les tatouages, les piercing, le faux mariage déguisé en drag queen et tout le bordel qui l’ont écarté du basket tout doucement. C’est donc assez logiquement qu’on le retrouve dans les faits divers aujourd’hui. Il avait cet été manifestement trop attaqué une bouteille de la marque de Vodka qui le sponsorise et pris au volant de son 4×4 une bretelle d’accès d’autoroute en sens inverse. Muf.

Il s’en sort finalement pas si mal…

Il repart donc aujourd’hui logiquement à pieds (il ne s’est même pas présenté au tribunal en fait) avec 3 ans de mise à l’épreuve (autant dire que la prochaine fois, c’est passage par la case prison sans les 20000) et une peine très anecdotique d’intérêt général (30h).

Dur de voir The Worm finir comme ça après ses délires avec Kim Jong-Un, on préfèrerait presque le voir rejoindre la ligue de 3X3 avec Iverson. Entre tatoués Hall Of Famer, y’a un truc à faire non ?

Rodman pendant la cérémonie Hall Of Fame

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.