Dirk ultra clutch se fait éteindre par C.J. McCollum

Dirk Nowitzki avec un geste de 3 de la main

Dur dur quand tu as été hyper clutch deux fois de suite dans la dernière minute de te faire éteindre, collé sur le banc par un p’tit bonhomme de 20cm de moins que toi…

C’est pourtant ce qui est arrivé à Dirk Nowitzki cette nuit et ce qui a conduit à une nouvelle défaite de Dallas, contre Portland.

A 38 secondes de la fin l’Allemand du même âge, avait eu l’occasion de prouver à tout le monde qu’il pouvait encore envoyer des rainbow-shot hyper clutch. Et bien sûr il n’avait pas manqué l’occasion de donner un point d’avance à son équipe.

Mais les Blazers sont revenus…

Et Dirk a dû ressortir les armes pour rentrer un trois HYPER clutch à 3,9 secondes de la fin.

Mais c’es beaucoup, presque 4 secondes à jouer au basket.

Et immanquablement, Dirk a beau être hyper clutch, il a dû admirer la défense assez calamiteuse de ses co-équipiers depuis le banc. Ceux-la même qui ont laissé C.J. McCollum scorer sur un lay-up pas si simple à rentrer les deux derniers points des Blazers.

Bim, au dodo Dirk, merci pour tout au public, une valda, le festival est terminé, rentrez chez vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.