Finales NBA, on prend les mêmes et on recommence

Les finales de conférences nous ont offert une bonne dose de suspense et pourtant, ce sont bien une nouvelle fois les Cavaliers de Cleveland et les Warriors de Golden State qui s’affronteront en Finales NBA. On prend les mêmes et on recommence pour la quatrième fois de suite. Impressionnant.

Impressionnant vraiment ? Ou un peu ennuyant…

Ok ne faisons pas dans le détail, on aurait bien aimé voir un peu de nouveauté dans ces Finales et même si c’est pratique pour la réutilisation de photos, Les Celtics ou même les Rockets ont apporté de la fraîcheur aux finales de conférences et on aurait pas dit non à une confrontation « next gen ».

Sauf que LeBron est le King et on lui doit bien plus que le simple respect. Il file vers ses 8èmes finales de suite. Juste insane…
Quant aux Warriors, avec un Steph Curry en demi-teinte, ils ont pu compter au bon moment sur l’autre Splash Brother, Klay Thompson et surtout Kevin Durant pour se sortir de l’impasse Texanne.

La fusée Houston bloquée à terre au plus mauvais moment

A l’image des 5 dernières minutes du 7ème match entre Cleveland et Boston, pendant lesquelles les C’s ont perdu pieds, les Rockets la nuit dernière ont construit quelques murs (7 sur 44 à 3 points) au plus mauvais moment.
Bien sûr, on pourra parler longtemps de l’absence de Chris Paul sur ce match décisif, et si, et si… 9 points d’écart, ce n’est rien, mais il n’était pas là et a très certainement loupé le match le plus important de sa carrière.
A moindre niveau, Kevin Love aussi était absent sur le game 7 mais LeBron n’a pas balancé un 2/13 à 3 points… bien au contraire puisqu’il aura été une fois de plus monstrueux en jouant… 48 minutes !

Deux game 7 pour rien…

Mais si bien sûr, un game 7, c’est toujours magnifique, un moment à part dans une série, surtout en finale de conf. Signe aussi que les Warriors et Cleveland étaient vraiment très proches de se faire sortir et que la concurrence avait réussi à élever leur niveau.

Preuve une nouvelle fois que la première place en fin de saison n’a pas tant d’importance que cela.

On retrouvera donc Cleveland et Golden State à partir du 1er juin (dans la nuit de jeudi à vendredi à 3h du matin pour le Game 1) pour la quatrième fois de suite.
Les Warriors, champions en titre mènent la danse 2 à 1 dans cette confrontation directe en Finales et restent sur un 4-1 sec l’année dernière.

Mon nez infaillible (on ne se moque pas…) me fait dire que ça sent la même odeur de souffre pour Cleveland cette saison, malgré leurs move de mi-saison, je ne les vois pas du tout batailler contre l’armada de All-Star des Warriors. Même si bien sûr, on sera tous derrière Kyle Korver pour qu’il obtienne enfin sa bague (j’ai dit TOUS derrière !), LeBron va forcément payer ses efforts surhumains, on se souvient de ses crampes en Finales 2014.. espérons pour le suspense et le spectacle qu’il puisse être convenablement épaulé (Kyle, Kevin, JR. si vous me lisez…)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.