Plus de parquet grinçant… seulement le silence

Le sport dans sa version télévisée représente pour certains un fond sonore idéal. Quasi impossible aussi bien de jour que de nuit de ne pas trouver de quoi satisfaire ses oreilles de commentaires sportifs et pas seulement basket.

Oui mais voilà, la crise sanitaire a emporté avec elle toute la programmation basket et à part des rediffusions de matchs de légende, on n’avait plus rien à se mettre sous la dent.

Résultat, le silence… et dans tous les sens du terme ! Aussi ici avec 5 mois jour pour jour sans avoir envie d’écrire sur le basket. Heureusement, d’autres plus motivés ont su garder la flamme et surtout l’espoir d’une reprise de la saison et ont été récompensés avec la mise en place de « la bulle » qui a permis de reprendre goût au spectacle basket NBA dans une forme très proche de ce que nous connaissions jusque là.

Exit les fans bien sûr et donc les ambiances très particulières selon les stades. Mais la NBA a fait bien son comeback alors même que rien n’était sûr jusqu’à la veille du lancement à Orlando, la situation sanitaire en Floride étant très précaire.

Le spectacle au rendez-vous

La très bonne nouvelle est sans aucun doute le niveau des équipes qui ont eu peu de temps pour se préparer et qui pourtant proposent du très beau jeu. On a évité jusqu’ici les avalanches de blessures qui auraient pu sembler inévitables, ouf.
La fin de saison a donc pu s’achever avec pas mal de suspens dans un format très favorable aux téléspectateurs Européens puisque de nombreux matchs se sont déroulés (et enchaînés) à des heures plus qu’appréciables. La NBA en prime heure Européenne, pour contrer une canicule, c’est magnifique.

Et maintenant, le sacre des Lakers !

Qui n’annonçait pas le sacre évident des Lakers avant la reprise dans la bulle ? Ils sont rares… tant cela semblait inévitable. Et pourtant, on se rend compte que certaines équipes sont arrivés en Floride avec un état d’esprit extrêmement conquérent et loin de vouloir se laisser marcher sur les pieds par les Californiens. Les Lakers ont été stoppés dans leur élan avec cette pause forcée et ne semblent pas encore complètement remis en ordre de marche.

Le bracket définitif date seulement d’hier puisque les Blazers ont validé leur billet suite à une « serie » décisive contre les Grizz. Brillante idée d’ailleurs que ce système qui vient récompenser une équipe qui a été absolument magnifique dans la bulle. Avec un Damian Lillard dont on n’oubliera pas le nom de sitôt.

Une autre équipe qui a été énormissime sur cette fin de saison, c’est bien sûr les Suns de Phoenix qui signent un 8-0 mais qui malheureusement partant de trop loin ne sera en Playoffs. Ils l’auraient mérité et on aurait adoré voir Devin Booker à l’oeuvre encore quelques matchs. Ce ne devrait être que partie remise !

A l’Est, les Raptors ont aussi fait bonne impression mais semblent encore un peu loin des Bucks qui vont vouloir rouler sur la concurrence pour s’offrir un billet pour les Finales. Des Finales qui promettent d’être très particulières sans tout ce bruit si caractéristique de la fin de saison et des matchs à enjeu.

La bulle aura eu le mérite de me re-donner l’envie, déjà de profiter du spectacle et ensuite de partager sur le sujet.
NBA IS BACK !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.