[Semaine Spéciale Atlanta] – Paul George et les Pacers viennent braquer Atlanta !

Jeff Teague honoré par son ancienne équipe à Atlanta

Ce dimanche midi (13h) à Atlanta, ce n’était pas l’heure du repas avec mamie (dont c’est la fête et qu’on embrasse) mais bien un match NBA au menu avec la venue des Pacers à la Philips Arena.

A cet horaire, agréable pour tout le monde sauf les joueurs, énormément de familles sont présentes dans la stade. Immanquablement, ça traîne pas mal dans les coursives et le jeu devient presque secondaire. La salle n’est remplie qu’aux deux-tiers.

Les deux équipes se disputent la 5ème place à l’Est, l’enjeu est donc assez fort en vue des Playoffs qui approchent. Dunleavy est toujours absent pour les Hawks.
Mais la surprise du chef, c’est bien la présence de José Calderon, tout juste congédié des Warriors (avec un joli petit chèque au passage), qui n’aura pas traîné pour rebondir à Atlanta dans un rôle de vétéran. Il ne jouera pas ce soir mais il est bien présent. Dans les rangs d’Indiana, cocorico, Kevin Séraphin sera bien en tenue. Reste à voir s’il aura beaucoup de temps de jeu.

Calderon, néo Hawk d'Atlanta

Après un bon départ des Hawks, Paul George a pris les choses en mains pour équilibrer les débats et les deux équipes sont à égalité 50-50 à la pause. Le duel entre Jeff Teague qui revient sur ses terres et son ancien backup devenu grand Dennis Schröder n’a pour le moment pas lieu.

A la fin du premier QT, les Hawks ont diffusé (comme pour Kyle Korver vendredi) un message sur l’écran géant pour remercier l’ancien Hawk Jeff Teague pour les services rendus quand il portait les couleurs locales. Classe.

Après la pause, les Pacers reprennent leur marche en avant mais les Hawks s’accrochent. Les deux équipes ronronnent globalement sans gros coup d’éclat à part un énorme cake de Glenn Robinson III qui renvoit l’autre fils de (Hardaway) dans ses contrées.

A 7 minutes de la fin du match le score est de 83-84.

Quand soudain, le fils de Tim prend enfin feu…

A 3’10 de la fin c’est bien Hardaway Jr. qui reprend du service en enquillant deux 3 points consécutifs qui permettent aux Hawks de reprendre la mène. L’écart reste stable mais à 20 secondes du terme de la rencontre, suite à un shoot casse-croûte et un rebond long, les Pacers partent en contre-attaque. Paul George fait l’extra-pass qu’il faut dans le corner pour Glenn Robinson III seul, qui rentre un tir à 3 points clutchissime qui refroidit la salle.

0.6 secondes à jouer, sauf exploit, c’est plié.

Temps mort pour les Hawks qui ne servira finalement à rien d’autre que faire traîner la fin d’un match que les Pacers sont allés chercher avec la gnaque mais surtout que les Hawks ont laissé filer bêtement. Les Pacers l’emportent donc 97-96 et espérons pour eux qu’ils ne s’en mordent pas les doigts dans la course aux Playoffs.

Philips Arena d'Atlanta

PG13 termine à 34 points, lui qui en comptait déjà 24 à la pause. « Petite » deuxième mi-temps mais la dernière passe qui va bien. En face Tim hardaway Jr. plante encore un gros march avec 24 points. Millsap signe un double double avec 23 pts et 10 rebonds alors que Dwight le frôle (9pts 14 rebonds). Séraphin n’aura joué que 5 petites minutes mais lui repart avec la victoire.

Le boxscore est à consulter ici.

Rendez-vous dans la nuit de lundi à mardi pour le dernier match de notre périple contre les Warriors en espérant une réaction des Hawks. Ce serait dommage de partir d’Atlanta sans avoir vécu une victoire des locaux !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.