[Semaine spéciale Atlanta] On termine en beauté avec les Warriors

Le floor de toute beauté pendant la présentation des Hawks

Quoi de mieux pour finir en beauté cette semaine spéciale en déplacement à Atlanta qu’un petit enjaillement contre les Golden State Warriors ?

Les Warriors ne viennent à Atlanta qu’une fois par an et c’est dans une salle à guichet fermé qu’ils se présentent, avec énormément de fans conquis à leur cause. Après le traditionnel jeu de séduction de Stephen Curry avec son échauffement tout en grâce et une présentation animée des Hawks du plus bel effet (que l’on a pu vous partager en live sur notre page Facebook), c’est l’heure de voir si les Hawks peuvent se relever d’une série de deux défaites à la maison. Et surtout voir si on est des chats noirs pour le club…

Les locaux ont ressorti du placard leur maillot rétro Bleu/Vert et les Warriors jouent en blanc, manque d’originalité sans nom, aucun effort, même pas un petit maillot à manches… Coach Budenholzer est de retour sur le banc après son match de suspension pour contact avec un arbitre. Les deux équipes ont joué hier dimanche (13h et 15h30) et se retrouvent en début de soirée (19h30 heure locale).
Du coté des blessés forcément Kevin Durant n’est pas présent ce soir tout comme Dunleavy coté Atlanta. Zaza pachulia fait son retour à Atlanta lui qui à sa famille, amis et des business ici.

 

Le film du match

Une fois encore, on assiste à un bon départ des Hawks. A la fin du 1er QT, ils sont devant 42-35 ! Et déjà 19 points de Schröder.

En second quart temps, le banc prend le relais sous l’impulsion de Andre Iguodala, ce qui n’a pas été souvent le cas cette saison. Un bon Matt Barnes en défense ainsi que des paniers de David West et Ian Clark permettent aux Warriors de revenir à 5 points des Hawks à la mi-temps (66-61). A noter que Klay thompson est toujours à 0 point ! Et bien sûr, on ne manque pas de le huer copieusement pour ce terrible match, puisque la baisse de régime est totalement interdite chez le robot, c’est entendu.

Dennis Schröder prend feu… puis est benché  !

L’Allemand commence le 3ème QT avec 23 points en 20 minutes et semble tout rentrer les yeux fermés ce soir. Les fans des Hawks sont chauds et s’attendent à une victoire et une grosse performance du meneur. 35, 40 points au final ? A ce rythme-là, pas impossible. Sauf que le 3ème QT va donner lieu à une scène assez inédite :

Dwight Howard et Dennis Schröder sont en train de se prendre gentiment la tête alors que pendant ce temps-là, pas au Mexique, mais bien à quelques mètres sur le parquet, Curry est laissé seul et profite de l’oubli pour planter un 3 point qui permet à Golden State de passer devant. Sanction immédiate du coach des Hawks qui va sortir Schröder et le bencher jusqu’à la fin du match ! Ca t’apprendra gamin !

On retrouve dans cette période les starters avec 9 points de Curry et autant de la part de Klay qui se réveille au bon moment, comme quoi, il ne faut jamais douter des robots. Quatre petits points seulement pour le banc des Warriors. En face, on voit surtout Tim Hardaway Jr. -encore une fois- avec 11 pts, mais c’est le seul à se démarquer réellement. Un quart temps nettement à l’avantage de GS donc (33-24), et Warriors passent devant 94-90.

Dans le money-time, les Warriors gèrent leur avance et mènent 119 à 106 à deux minutes de la fin. Autant dire que la victoire s’est éloignée et que la défaite est presque déjà enregistrée sur le site de la NBA.

Finalement, sans surprise, le buzzer retentit avec une victoire 119-111 des Warriors et immanquablement une troisième défaite de suite pour les Hawks ! On est par conséquent officiellement des chats noirs. Les Warriors continuent eux leur road trip en beauté avec une troisième victoire, seconde consécutive après le match de NY sur les 5 derniers matchs joués sur la côte Est. Pas mal pour une équipe en crise et tellement dépendante de Kevin Durant non ?

Le box score est à retrouver ici

Quel match de toute beauté.

Analyse du match

Côté stats, les Warriors affichent un box score assez bien reparti, le meilleur marqueur étant Steph Curry (24 points/9 passes). Iguodala termine avec le même nombre de points (record en saison d’un joueur du banc), preuve de son impact fort sur le match. Draymond Green (12 pts, 8 rebonds) et Klay Thompson (13 pts) n’ont pas eu à sortir un match énorme car c’est bien le banc qui a fait la différence ce soir (55 points).

Les Hawks font grise mine, Paul Millsap signe un nouveau double double (20 pts et 16 rebonds), Schröder 23 points (en 23 min) n’y peuvent rien. Dwight Howard solide au rebond (19) termine avec 8 petits points. Bazemore (18 points à 6 sur 15 au shoot). On attendra encore pour voir les premières minutes de jeu de José Calderon sous le maillot des Hawks, si tenté qu’il joue un jour.

« This is the end », comme chantait Jim Morrison, notre semaine à Atlanta s’achève, il est l’heure de rentrer en France, et subir de nouveau la douleur des matchs en décalage horaire. Malheureusement pas de victoire des locaux mais on a eu le droit à trois superbes matchs.
On espère que vous avez apprécié cette semaine avec nous en immersion totale depuis la Philips Arena.
Si c’est le cas, n’hésitez pas à commenter et à partager sur les réseaux sociaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.