NBA Sundays : Bulls @ Celtics, un bon duel des années 80 dès 20H30

Un joli duel des années 80 remis au goût du jour

20H30, l’heure du duel ce soir entre les Bulls de Chicago, 10èmes à l’Est qui se déplacent au TD Garden, légendaire antre des Celtics de Boston.

Du fait du changement d’heure aux US, on gagne une heure de plus et ce pour deux semaines. L’affiche annonce que du bon puisque les C’s se doivent de tout faire pour récupérer leur seconde place à l’Est, abandonnée aux Wizards de Washington.
Pour les Bulls, c’est surtout la chasse à la 8ème place qui se joue ce soir, comme pour tous les futurs matchs jusqu’à la fin de la saison régulière.

Une confrontation essentielle pour l’accès aux Playoffs

Considérant qu’entre la 6ème place (Indiana) et la 10ème, tout se joue en 3 matchs de différence, c’est encore jouable mais les Bulls n’ont plus le droit à l’erreur et surtout plus leur destin en mains.

A Boston, on peut compter sur le deuxième meilleur marqueur de la ligue (Thomas) pour ne plus rien lâcher.

Il faut aussi compter avec la fatigue, Brad Stevens prend en compte ce facteur pour organiser le planning d’entraînement.

On a dû s’entraîner cette saison environ 30 fois. A l’université, c’est presque 2 fois plus d’entraînement donc on est vraiment sur un rythme différent.
Tout le monde attache beaucoup d’importance sur le temps de jeu de chacun, mais finalement entre 33 minutes et 31,5 minutes de temps de jeu par match, la différence ne se ressent pas vraiment au quotidien sur la santé d’un joueur. Il y a vraiment d’autres moyens être sûr que chacun prend soin de son corps !

Thomas, deuxième meilleur marqueur de la ligue, dans un duel chaud !

La clé du match pour les Bulls se situe au niveau des rebonds puisqu’ils sont la deuxième meilleure équipe dans le domaine, mais ils risquent de tomber sur un os ce soir contre Al Horford et sa team. Joffrey Lauvergne commence à faire son trou et à gagner des minutes. On parlait de sa capacité à s’intégrer rapidement au jeu des Bulls peu après son arrivée et il s’avère que Hoiberg, le coach des Bulls a rapidement compris ce qu’il pouvait apporter à l’équipe.

Robin Lopez a d’ailleurs pas mal de choses à dire sur les C’s :

J’ai toujours été fan d’Horford et ils ont fait un gros coup en le recrutant. Il est d’une intelligence folle sur le parquet, il sait toujours quel geste est le meilleur à réaliser. Pour ne rien arranger, il a ajouté le shoot à 3 points à son panel depuis quelques saisons, ce qui le rend dangereux aussi bien sous le cercle qu’au large. L’équipe joue bien, Thomas fait une saison de folie, ils ont tout pour réussir.
Ils font tout pour jouer dur sur tous les matchs et c’est surtout ça qui leur permet de gagner les matchs.

Un dual historique qui tabassait bien du temps de MJ et Bird

Milieu des années 80, il y avait à l’Est Detroit et Boston. L’arrivée de Jordan a changé la donne et il a réussi après des années de galère à imposer sa touche pour finalement sortir les C’s.
Boston aura fait un retour fracassant avec leur big three (Garnett, Pierce, Allen) en 2008 mais depuis, le club était plutôt au plus bas. Chicago qui enregistre l’arrivée de l’enfant du coin Wade, n’aura pas conquis cette saison. En permanence dans la douleur, l’après Noah-Rose aura été bien plus compliqué que prévu. Butler semble bien trop seul pour réussir à porter cette équipe jusqu’aux sommets et faire oublier les fameux Bulls de MJ.

Bonne nouvelle pour ne rien gâcher, une offre du NBA Store Européen, -23% !

Ce qui vous fait les maillots de Jordan Mitchell & Ness à moins de 200€ ! 60€ économisés, là, comme ça…

Pour les parieurs fous, nous, on mettrait bien une pièce sur les Celtics pour une victoire par une jolie gifle, malgré le besoin essentiel de victoire côté Bulls. N’oubliez pas de partager sur les réseaux sociaux vos pronos avec le #NBASUNDAYS.

Les Boston Celtics accueillent les Chicago Bulls ce dimanche à partir de 20h30 en direct sur beIN Sports ou via le NBA League Pass.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.