ITW Gary Payton : « Aujourd’hui, les jeunes se concentrent sur l’attaque, ils veulent la balle et scorer »

Gary Payton répond aux questions des journalistes

Un peu plus de 3 ans après son dernier passage à Paris, Gary Payton était de retour ce week-end sous la canopée des Halles flambant neuve. La #NBAFANZONE s’y étant installée, non loin de la #NBACROSSOVER dont on vous a déjà parlé.

L’occasion immanquable pour nous d’échanger quelques mots avec celui qui a toujours la langue bien pendue dès qu’il s’agit de parler basket.

Que penses-tu des superteam ? Tu as fait partie des Lakers avec Shaq, Kobe, Malone…
Tout le monde dit que c’est assez nouveau mais finalement pas tant que ça ?

Si, c’est nouveau, parce qu’on a fait une super team de notre propre chef, on ne l’a pas commandé.
On était en chasse d’un titre, j’avais 35 ans et Karl (Malone) 37, voire 38.
Donc on savait qu’on était plus très jeunes et qu’on voulait jouer ensemble, on voulait gagner !

Aujourd’hui, les gars ont 25, 26 ans, ils se connaissent depuis longtemps via le AAU. Tout est prévu,
Ce sont des potes, des amis, ils veulent juste jouer et gagner ensemble avec leurs « frères ».
Et c’est ce qu’ils font dès qu’ils le peuvent. D’abord ils sont draftés par des équipes différentes
puis à la sortie de leurs contrats Rookie, ils se réunissent… après ce n’est plus qu’une histoire
de « je viens dans ton équipe ou tu viens dans mon équipe et on sera meilleurs ».

Penses-tu que le business de la NBA était plus facile à gérer dans les années 90 ?

David Stern venait juste de tout reconstruire et de travailler sur l’internationalisation de la ligue.
Donc on voit la différence aujourd’hui avec plus de contrats à l’international, plus de partenaires. La NBA est Mondiale, diffusée partout dans le monde. Les gens regardent en live mais aussi jouent au Basket un peu partout dans le monde.
C’est vraiment différent, on a connu le début de tout ça… mais regarde où nous en sommes aujourd’hui en 2017 ?
La NBA est en primetime partout dans le monde. Avant, il fallait attendre 1 ou 2 jours pour avoir le résultat d’un match passé, maintenant
tout est en direct.

Tu es l’un des meilleurs défenseurs de l’histoire de la NBA, la défense est un travail plus physique, technique ou mental ?

Mental ! Tu dois te mettre en tête que tu peux le faire. Tu as beau être le meilleur athlète, si tu n’as pas le mental, tu ne pourras pas bien défendre. Tu dois te persuader que tu vas complètement éteindre ton adversaire. Si j’inscris 6 points, il n’en rentrera pas plus de 4.
Accepter de se mettre en retrait en attaque pour tout donner en défense.
Malheureusement aujourd’hui, les plus jeunes se concentrent sur l’attaque, ils veulent la balle et scorer. Voilà pourquoi la défense est plus mentale qu’autre chose.

Propos recueillis à Paris le samedi 16 septembre 2017. Merci à @NBAFRANCE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.