London’s calling – Les Global Games, c’est ce soir !

Enfin une énorme affiche dans le cadre des Global Games à Londres et on y est, c’est ce soir ! Les Philadelphia Sixers rencontrent les Boston Celtics pour une rencontre qui sent très bon le basket. 
Pas toujours évident pour la NBA de programmer une belle affiche des mois à l’avance. Alors on a eu l’occasion de râler ces dernières années car malheureusement les matchs n’étaient pas vraiment à la hauteur du rendez-vous. Les fans Européens ne pouvant se mettre que très peu de NBA sur la langue, autant dire que se louper pour le game annuel ne fait jamais bon genre.
Et entre les équipes fatiguées, les joueurs qui ne jouent pas le jeu ou ne respectent pas l’adversaire, les rotations douteuses des coachs ou les « blessés » pour éviter le voyage et passer quelques jours en famille, on a vraiment eu de tout.

Mais là cette année, le Process entre en ville !

Ahhhhhh ce « Process », Joël Embiid. On l’a tellement attendu, on a tellement voulu le voir en forme afficher tout son talent, l’entendre et le voir trashtalker et jouer avec ses adversaires. On a tellement dit qu’il était au dessus du lot que l’on va enfin pouvoir le vérifier de nos yeux, en chair et en os. Et tout le monde l’attend au tournant à l’O2 Arena ce soir, c’est le moins que l’on puisse dire.

Car oui, les Sixers sont challenger, face à des C’s leaders à l’Est. Mais on sent que Phila peut faire le spectacle et donner plus que fil à retordre aux compagnons de route de Kyrie Irving.

Gordon Hayward, le grand absent…

L’affiche aurait été encore plus belle, sans aucun doute, mais il faut s’y faire et les Celtics se sont d’ailleurs très bien adaptés… flippant.

Sans oublier notre frenchie !

Timothé Luwawu-Cabarrot, on va juste kiffer voir un Français, joueur NBA, jouer à Londres les Global Games… on est là papa ! Fais ton match, joue ton jeu et crois-moi, tu seras soutenu par une colonie !

Quand on évoque avec Ben Simmons le fait qu’il pourrait devenir le premier joueur Australien à devenir All-Star, voici sa réponse :

Ce serait juste énorme… je ne sais pas quoi dire de plus, juste incroyable… je serais béni.

C’est dire à quel point il est sûr d’y aller, tôt ou tard mais le tout, dans l’humilité.

Ce que l’on attend du match :

  • Un vrai match de basket à enjeu, du suspense, des revirements de situation, du show mais surtout du basket qui fait frémir.
  • Un grand « Process » accompagné d’un énorme Ben Simmons, ouais gamin, c’est toi le prochain chef de la ligue, prouve-le aux Européens en prime time !
  • Un énorme Kyrie Irving. Ah. Tu vas te laisser marcher dessus par des gamins de Phila ? C’est pas toi qui voulait être le leader de ton équipe ? Bah tu l’es alors maintenant montre aux Sixers que vous n’êtes pas premiers à l’Est pour rien et que leur heure n’est pas encore venue.
  • Un public réveillé : Et oui, le public de l’O2, largement international n’a jamais vraiment mis la folie nécessaire dans la salle pour qu’on puisse se souvenir d’une ambiance dingue. En général, il y a plus de bruits (sifflements ou applaudissements, c’est selon quelle équipe de Londres on supporte…) quand les joueurs de Foot de Premier League apparaîssent à l’écran géant, ou quand Sir Paul McCartney descend une petite bière dans les premiers rangs…
  • Des mascottes et des cheerleaders on fire. Oui mais ça, on s’en fait pas, ça cartonne à chaque fois !

Ah et si vous n’avez pas beIN Sports pour regarder le match en direct ce soir dès 21h, coup de chance, le League Pass est gratuit jusqu’au 18 janvier ! Go on !

Les Philadelphia Sixers recoivent les Boston Celtics dans le cadre du NBA London Game 2018 à l’O2, ce soir, 11 janvier, dès 21h. Le match sera diffusé sur beIn Sports et via le NBA LEAGUE PASS.

Photo : NBAE/Getty Images

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.