NBA 2K18 : notre avis un mois après la sortie officielle

Pratiquement un mois après la sortie officielle de NBA 2K18, on voulait prendre de tes nouvelles, toi qui n’a plus vu la lumière du jour ni parlé avec un humain depuis tout ce temps.
Et au passage, on en profite pour te donner notre avis complet sur le jeu, les nouveautés qui font du bien et ce qu’il faudra retravailler pour la prochaine version.

Les principales innovations :

  • Graphisme : Notamment le physique et les gabarits des joueurs, on note une réelle amélioration par rapport à 2k17. Ce n’est pas Evan Fournier qui nous contredira !
  • Gameplay : La techno « motion engine » apporte un réel plus au niveau des déplacement des joueurs sur le terrain. En lançant un système, les joueurs sont en mesure de se déplacer à l’endroit où ils doivent être et peuvent s’adapter en fonction de la défense mise en place par l’équipe adverse.
  • Gameplay 2 : Il est enfin possible de déborder son défenseur ! C’était quasiment impossible dans toutes les anciennes versions de 2K. Immanquablement, le jeu s’en voit renforcé dans sa fluidité.
  • Gameplay 3 : Une défense plus « cohérente » : L’aide défensive prend une part beaucoup plus importante dans le gameplay.
  • Le Quartier : Un monde « ouvert » type GTA, très bonne idée, c’est entraînant, marrant, de quoi passer encore plus de temps sur le jeu finalement…

Les points à améliorer :

  • Mode MaCarrière : On se lasse finalement assez rapidement de cette version du Quartier, en cause, principalement les déplacements répétitifs et longs en courant… mettez des trotinettes ou des Jordan qui font voler !
  • Trop grande présence de la monnaie virtuelle dans le jeu (notamment MaCarrière). On paye déjà assez cher chez le coiffeur IRL pour devoir aussi payer sa coupe dans un jeu vidéo… please !
  • L’enfer absolu du gamer, les animations impossibles à passer et il y en a BEAUCOUP trop dans le mode MaCarrière.
  • La qualité des serveurs online reste à revoir : les déco sont fréquentes, sans parler des lags qui te feront régulièrement rager.

 Les différents modes de jeu :

  • Equipes classiques / All time, on dit oui, un grand oui, un oui de bonheur et de… oui bon ok, ça nous plaît. De toute façon, mettez non un Rodman tatoué sous maillot Bulls et on est contents… par contre, on cherche encore Charles Barkley.
  • Equipes All time disponibles pour le jeu en ligne dès le début : Terminé la frustration pour les débutants ou les nullos (ne nous mentons pas.), on peut sur NBA 2K18 accéder à ces équipes de légende dès le début, sans attendre d’atteindre un certain niveau. Pour ceux qui veulent simplement s’amuser sans stress, c’est une très bonne chose.
  • MyTeam : Nouveau mode de jeu « Super Max », dans lequel tu devras constituer ton équipe en respectant un salary cap ! Les joueurs ont tous une valeur (qui change chaque semaine en fonction de leur utilisation par la communauté, les plus utilisés étant les plus chers.)
  • MyTeam : L’importance du coach, chacun ayant son propre style (defense pour Pop, grit and grind pour Spoelstra, etc.). La constitution de l’équipe est aussi très importante puisque les joueurs doivent être complémentaires et bien s’entendre pour produire du beau jeu et être efficaces. En gros, pas de course à la super team à tout prix. Non, on va essayer de jouer Basket les gens !

Va falloir débugger les gars

  • On a dressé une liste non exhaustive des bugs fréquemment rencontrés durant ce mois de jeu et même si dans l’ensemble des possibilités du jeu, ils peuvent paraître anecdotiques, là encore, ils sont responsables de notre côté par au moins un éclattage de télé et de manette en règle.
    • Les paramètres défensifs sont complètement buggés : certains ne fonctionnent pas du tout, d’autres sont assignés à une position et non à un joueur spécifique, les paramètres peuvent également changer en cours de match. Tu le vois venir le rage quit ?
    • Le cauchemar de tous les gamers, refaire ses paramètres de manette. Et bien sache mon bon ami qu’ils ont tendance à sauter, ouais… en tout cas on l’a rencontré sur PS4 et ça ne fait pas DU TOUT plaisir, surtout plusieurs fois.
    • Les challenges dans MyTeam ne donnent pas de récompense, ou alors en donnent de mauvaises = ta tête quand t’as pas le bon cadeau à Noël.

Et la commu 2K, on en parle ?

  • Le problème du jeu en ligne est souvent le même sur les jeux de sport. On retrouve d’un côté ceux qui apprennent les commandes, les tactiques et qui tentent de jouer le plus proprement possible et de l’autre… les bourrins. Pas d’exception pour 2K et on retrouve donc une majorité de -très certainements- kids qui ne cherchent absolument pas à jouer « Basket ». Alors pour les fanas du shoot du parking qui ne jouent qu’avec Steph Curry, c’est sympa mais pour les autres, voir le Shaq shooter à 3 points dans le corner, ça va bien 5 minutes. Ce n’est pas la faute de 2K, bien sûr mais ça ne donne pas forcément envie de jouer beaucoup en ligne et c’est dommage.

En conclusion, Rob Jones l’annonce -en rigolant- chaque année mais oui, on a bien à faire au meilleur jeu de basket et encore plus année après année. C’est à se demander comment ils vont réussir à faire évoluer le jeu tant il semble parfait quand on le prend en mains pour la première fois. Les développeurs vont chercher le détail absolu (cf les graphismes des joueurs).
Mais heureusement on se rend compte en jouant beaucoup qu’il reste des choses à corriger et améliorer. De quoi permettre d’attendre avec impatience année après année, la prochaine version.

Le jeu NBA 2K18 est encore disponible dans toutes vos meilleures crêmeries et sur toutes les plateformes, même sur Nintendo Switch. Tu joueras au basket dans le bus en allant bosser le matin, qui dit mieux ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.