NBA Sundays #4, les Hornets de TP new gen chez les Bad Boys de Detroit

Bon ok, les Pistons ne sont plus du tout des Bad Boys, le titre est un peu mensonger. En revanche, TP new gen, qui pourra me contredire ? Alors que nous l’avions enterré bien trop vite, le cantonnant à un rôle de mentor pour Kemba Walker, assurant qu’il serait incapable de jouer plus de 15 minutes par match avec un apport famélique… et le voilà nous sortant un match taille patron en double-double contre Miami à 24 points, 11 passes en 25 minutes. Résultat, 9,5 points, 4,5 passes en 18 minutes de jeu de moyenne sur le début de saison.
De quoi largement faire souffler Walker (entre autres) qui lui carbure version XXL avec plus de 28 points (2ème meilleur marqueur de la ligue), 6 passes et 4 rebonds de moyenne. All-star sans aucun doute !

C’est par contre loin d’être le cas pour Nicolas Batum qui certes est complet mais ne décolle toujours pas au scoring. On l’a déjà dit et ça n’est plus une surprise, même s’il est le premier à affirmer s’être fait gueuler dessus dès le premier entraînement par son ex-coéquipier en Equipe de France TP, cela n’a à priori pas eu plus d’impact que ça… et c’est rageant !
10 points de moyenne par match en 32 minutes de jeu, please, Nico !
6 rebonds, 4 passes et 1,2 interceptions par match en moyenne. La stat rassurante (même si on sait très bien que l’impact de Nico est loin de n’être QUE dans les stats visibles), 42% du parking.

Résultat, l’équilibre pour les Hornets avec 6 victoires et 6 défaites.

Une place derrière les Pistons

Blake Griffin n’est pas seul !

Si on se concentre sur les stats, ce qui est, ne l’oublions pas, loin d’être très pertinent au basket, Griffin est lui aussi monstrueux en ce début de saison, en double-double de moyenne (25,4 points et 10,5 rebonds par match), sans oublier 5 caviars distribués. LEADER statistique évident. Mais leader de vestiaire aussi ? Pas si évident.
A ses côtés, il ne faut pas oublier Andre Drummond, meilleur rebondeur de la NBA avec 16 prises et lui aussi presque en double-double avec 19,3 points de moyenne.

Résultat une 6ème place Playoffable actuellement, signe tout de même d’une belle évolution de la bande à Dwane Casey. Comme quoi mine de rien, jouer avec 2 All-star potentiels, ça aide.

Une rencontre qui s’annonce donc serrée pendant laquelle on verrait bien les locaux l’emporter, prolongeant leur série de victoire (2 actuellement) et les visiteurs continuer leur série de défaite jusqu’à 2.

Les NBA Sundays présentés par NBA2K19 sur beIN Sports – un match en direct tous les dimanches à 21h30. Cette semaine les Chalotte Hornets affronteront les Detroit Pistons sur beIN Sports.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.