NBA Sundays : Bon, vous avez quoi dans le froc les Celtics ?!

Matchs de faux-frères ce soir entre les Celtics de Boston et les Rockets de Houston. Les deux équipes, cinquièmes de leur conférence respectives avec des bilans en mode copie conforme (38-25 vs 37-25).

Comment se départager dans ce cas de figure ?

Faire jouer les individualités ? Espérer un exploit ? A voir la tronche de Kyrie Irving ces derniers jours sur le banc, on le sent dans un bad mood. Le très bon étant plutôt du côté de James Harden et ses copains. Mais là encore, sur ce type d’affiche, les stats ne sont pas si parlantes que ça. On a surtout envie de voir des leaders s’opposer. Des leaders guider les plus jeunes vers un combat sur 48 minutes, voire plus. Une possible répétition pour… plus loin dans la saison ?

Les finales, marche définitivement trop haute pour les deux équipes ?

Le moins que l’on puisse dire est que les C’s ne sont pas favoris pour aller chercher les Finales NBA cette saison. Entre une réintégration difficile de Hayward suite à son année d’absence et des joueurs rôles qui perdent leurs marques et leur confiance…

« Two max slots, it’s time. »

Ahhhh la bonne blague évidente filmée dans les couloirs du All-Star Week-end, où on peut voir Irving échanger avec Durant au sujet de la possibilité d’aller apporter la hype nécessaire pour faire revivre le Madison Square Garden dès la saison prochaine.

Un sacré troll comme disent les plus jeunes qui n’ont pas manqué d’analyser cette séquence qui deviendra sûrement très drôle l’année prochaine quand les deux rejoindront LeBron à L.A, sic.
Plus sérieusement, Irving semble bien instable psychologiquement actuellement, en tout cas, c’est ce qu’il laisse transparaître de son attitude et cela doit immanquablement jouer réellement sur sa production. L’arroseur arrosé en somme. Après avoir envoyé des bisous à LeBron, comprenant que la position de leader n’était pas si évidente à tenir quand on avait des petits cons à gérer à côté, c’est maintenant à Danny Ainge qu’il fait des noeuds au cerveau.

Du coup, on se permet, on se sent assez libre de lui dire « MAIS JOUE BORDEL, POSE TES BALLS SUR LE PARQUET, ENVOIE-NOUS DU KYRIE ET SORS DE CETTE PITOYABLE CINQUIEME PLACE A L’EST !« 

Après on va encore dire que je suis dans l’agression mais même pas. 24 points et 7 passes de moyenne pour Kyrie, c’est bien mais c’est loin de tous les leaders des équipes qui sont devant les C’s au classement, that’s it.

Et les Rockets alors ? No comment ?

Les Rockets jouent et joueront toujours ce même jeu basé sur l’adresse d’Harden. Les blessures successives de Capela et Paul ont encore plus accentué cet état de fait. Et quand on fait la remarque à Harden qu’il n’ira jamais au titre avec cette façon de jouer, il a l’air d’acquiescer. Bah bon courage les fans des Rockets !
Donc que dire de plus ? Match après match, il nous prouve que c’est un maître absolu de l’attaque, qu’il ne défend pas mais aussi qu’il ne peut pas faire passer cette fameuse dernière marche à son équipe, donc, tout ça fait flop à part pour l’entertainment, les monteurs de top 5 sont heureux.
Mais la conférence Ouest est encore plus chargée que l’Est, la place de 5 -les Kings 9ème affichent un bilan de 31 victoires contre 31 défaites, ce qui les placerait 7èmes à l’Est !- reste donc satisfaisante et leur permet de tout miser sur des séries disputées, why not aller chercher Portland au premier tour, et encore…

Les NBA Sundays présentés par NBA2K19 sur beIN Sports – un match en direct tous les dimanches. Cette semaine les Houston Rockets affronteront les Boston Celtics sur beIN Sports à partir de 21h30.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.