Pour Dallas, le bon choix est DONCIC Luka

On se la joue un peu Maître Yoda mais c’est juste pour mettre en avant le très gros coup de Jedi des Mavs d’avoir récupéré le jeune Padawan Européen Luka Doncic.

Après son énormissime saison en Euroleague (il termine MVP), on a bien cru un moment qu’il retirerait finalement sa candidature pour rejoindre la NBA. Mais c’est surtout que le petit gars a des ambitions et avait très moyennement envie de rejoindre les Kings de Sacramento. Côté Vlade Divac (que l’on préférait en tant que joueur pour ne rien se cacher) ce n’était pas non plus un amour inconditionnel qui ressortait.

Le grand bluff pré-draft a fonctionné et le plan de Mark Cuban & co a été réalisé avec grand succès, un plan sans accroc en somme. Et même si les leaks avaient été officiellement interdits par la NBA (Yahoo Sports et ESPN ont dû faire contre mauvaise fortune bon coeur). Aucune « Woj bomb » au programme donc, enfin, directes dirons-nous car il s’est joué des mots toute la soirée pour leaker à sa façon et assez peu finement le top 10.

Et quelques très longues heures d’attente pour les futurs Rookies plus tard, Adam Silver avait appelé l’ensemble des élus.

Luka Doncic déboule donc à Dallas, drafté à la 3ème position par Atlanta. Un trade direct l’envoyant contre le 5ème pick Trae Young qui correspond plus aux besoins des Hawks en reconstruction. Enfin ça, il faudrait du temps pour le savoir. Espérons pour Young qu’il ne soit pas le Olden Polynice de la draft 1987, car oui la comparaison entre les deux sera toujours là et ni les analystes ni les fans ne feront le moindre cadeau au front office de leur équipe favorite. C’était un sacré choix à faire et ils l’ont fait, maintenant aux joueurs de prouver.

Une légende Européenne pour en remplacer une autre ?

La reconstruction aussi sera au programme de Dallas et nous devrons un jour accepter l’idée que Dirk l’éternel ne l’est en fait pas.

Les Européens n’ont pas tous réussi en NBA, c’est le moins que l’on puisse dire et les Mavericks en savent quelque chose (Beaubois, Rigaudeau, Tariq Abdul-Wahad pour ne parler que des Français) mais on a envie de croire que ce talent exceptionnel qu’est Luka Doncic va tout défoncer et sera le digne successeur de Dirk Nowitzki qui fera monter son maillot 41 très rapidement après sa retraite en haut de l’American Airlines Center. C’est en tout cas ce qu’espère et croit déjà savoir Rick Carlisle et c’est tout le mal qu’on lui souhaite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.