Quai 54, Bismack est venu, on l’a bien vu et il leur a marché dessus

Child Of Africa, l’équipe montée par Bismack Biyombo, souhaitant mettre en avant des associations a bien fait de s’inviter à la fête.
Mené par le nouveau joueur des Charlotte Hornets (tradé pendant le Quai !) et rejoint par, excusez du peu, Boris Diaw, Nobel Boungou-Colo ou encore le co-MVP (avec Bismack) Andrew Albicy.

Il était évident dès le premier match qu’ils n’étaient pas venus pour enfiler les perles mais qu’ils voulaient aller au bout, soulever le trophée. Et sans vouloir casser le suspense, ils l’ont fait, assez facilement.

Après quelques surprises au premier tour dont la sortie prématurée de l’équipe menée par Angelo Tsagarakis, la route était toute tracée pour Child of Africa qui n’a vraiment pas eu à forcer son talent pour l’emporter.

Une finale contre Hood Mix pliée à la mi-temps…

34 à 19, là encore, peu d’émotion pour Bismack et les siens qui continuait de profiter des caviars d’Albicy pour écraser dunk sur dunk sur la tête des Hood Mix.

Et sinon dans les airs, ça se passe comment Guy Dupuy ?

Le dunk le plus incroyable vu depuis très très très longtemps… et qui a largement fait réagir le public malgré l’horaire tardif du concours de dunks (oui, il faisait nuit…).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.