NBA Sundays : Les Spurs veulent se sortir du drama Leonard avec une 7ème victoire de suite

En NBA, tout va très très vite, on ne cesse de le rappeler. Alors que nous restions il y a à peine 10 jours sur la possibilité de ne pas voir les Spurs en Playoffs, ils ont enchaîné 6 victoires de rang et toute l’attention a été de nouveau mise sur le drama Kawhi Leonard.

Petit rappel des faits, le franchise player des Spurs a n’a pas joué depuis le 9ème match de la saison. Autant dire une éternité. Et après quelques mots -que l’on croyait comme à son habitude bien sarcastiques- de Coach Pop’ annonçant qu’il ne fallait pas s’attendre à revoir Leonard sur un parquet cette saison, puis des annonces de retour imminent, c’est finalement une ambiance moyennement saine qui se dégage du vestiaire des Spurs.

Tony Parker y allant aussi de son petit pic, ce qui n’est pas vraiment le genre de la maison :

« Ma blessure était 100 fois plus grave »

Sous-entendu -ou pas- que le jeune Kawhi fait du chichi et qu’il se trame dans les coulisses une histoire pas jolie jolie. De quoi inquiéter les fans des Spurs qui pourraient voir le petit génie aux grandes mains filer vers d’autres contrées ? Là encore, pas vraiment le genre de la maison Texane mais qui sait… ne dit-on pas que seuls les cons ne changent pas d’avis ?

Et comme s’il fallait encore le répéter, tout va très vite en NBA, c’est bien LaMarcus Aldridge qui a tenu la baraque et surtout aidé à remonter la pente sur cette série de 6 victoires.
Un petit record en carrière (45 points) contre Utah, 27 contre Washington, 33 contre les Warriors (diminués mais tout de même…), 39 contre les Wolves et 25 face aux Pelicans. Que dire à part « Franchise Player ! ».

Les veterans Parker et Ginobili ne peuvent que reconnaître l’apport considérable de l’ancien joueur des Blazers qui a été tant décrié et présenté comme un des -rares- échecs du front office. Souvenez-vous, Popovich et Aldridge se sont parlés et manifestement le mal-être de l’intérieur a été gommé avec succès par le savant coach.

De quoi créer la surprise en Playoffs ?

Alors que l’on s’inquiète des blessures de Curry et Irving, tout semble bouleversé actuellement. De quoi largement faire de la place à des équipes que l’on attendait plus. Bien sûr, il reste les Rockets, toujours au mieux de leur forme avec le très probable futur MVP de la saison, aka le barbu cuistot. Mais les Spurs savent y faire en post-saison et rien ne dit qu’un retour de Leonard ne les placerait finalement pas en concurrent pour le dernier carré.

Dans l’affrontement du soir, un autre gars avec des bras surdimensionnés

Le Greek Freak, puisque c’est bien de lui qu’il s’agit ne fait quant à lui aucun coup fourré à son équipe et même s’il a été dragué ouvertement par Magic et LeBron, il semble encore assez attaché aux Bucks, malgré le renvoi de Coach Kidd, pour tout donner en post-saison.

Encore faut-il y aller car à l’image des Spurs il a quelques jours, les Bucks n’ont plus le droit à l’erreur. 8èmes à l’Est avec seulement 3,5 victoires d’avance sur le neuvième, Detroit et une victoire de moins que les septièmes Miami. Le plus renfort de Bledsoe n’a finalement pas tant apporté à Milwaukee en cours de saison et on ne donne pas cher de leur peau contre les Raptors si les Playoffs commençaient demain.

On ne saurait trop leur conseiller de tout faire pour chercher la septième place qui les verrait affronter les C’s actuellement dans le flou.

Les NBA Sundays présentés par NBA2K18 sur beIN Sports – un match en direct tous les dimanches à 21h30. Cette semaine les San Antonio Spurs affronteront les Milwaukee Bubcks sur beIN Sports. Le changement d’heure n’y fera rien, soyez devant votre télé !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.